Hypnothérapie


 

THERAPIES SOUS HYPNOSE
Pour aller de mieux en mieux…

 

L’hypnose : phénomène naturel de notre cerveau.

Nous sommes tous capables d’accéder à cet état de profonde détente qui permet d’élargir nos perceptions internes, d’accéder à des ressources nouvelles, de faire évoluer nos comportements, d’apprivoiser nos émotions, en donnant un sens différent et plus adapté aux évènements.
Loin des shows et du spectacle (on ne dort pas, on n’est pas sous le contrôle de l’autre, on ne fait pas ce que l’on n’a pas envie), la thérapie sous hypnose  a de nombreux champs d’action :
-Angoisses, phobies, addictions, dépression, traumas, insomnies, mal être, croyances limitantes… Et : développement personnel…
La consultation (entre 1h et 1h 30 la première fois) est adaptée à la personne et à son environnement. Nous n’avons pas tous la même relation au monde. L’anamnèse, en préambule, permet de cerner le problème du patient, d’établir son mode de fonctionnement et de faire la relation entre l’origine de la problématique et le vécu.


« Quelle est ma demande et quel est mon objectif ?"

Ces outils sont une aide efficace mais ne vous dispensent d’aucune manière d’un suivi médical classique

MA VISION DE L' INCONSCIENT

    Notre inconscient a un but. Sage et protecteur, il nous envoie fréquemment des signaux avec son langage à lui, bien différent du langage conscient : actes manqués, lapsus, rêves, messages du corps, prémonitions... 
A nous de les décrypter. 
    Pas rationnel, ni analytique, il « applique » des solutions avec ses outils à lui. Il organise nos solutions de survie, gère la mémoire et notre créativité, coordonne de grandes fonctions biologiques. Il n'a pas d'état d'âme et n'est pas accessible à l'état de veille. 
Et c'est  lui qui gouverne en majeure partie nos émotions, nos comportements en faisant référence à nos croyances, notre vécu, nos acquis que ce soit agréable ou désagréable Notre comportement, nos sentiments sont  gouvernés en grande partie par lui
L'hypnose est une voie royale pour communiquer avec lui. 

Les récentes découvertes en neuro physiologie montrent que certaines zones de notre cerveau sont impliquées dans les processus inconscient et notamment le système limbique royaume des émotions et de l 'affect  et les aires sensorielles (vue, toucher, odorat...)

    Grâce à l'état de « transe hypnotique » (procédé naturel du cerveau), nous pouvons accéder à certains processus inconscients, nous dissocier d'émotions trop violentes, apaiser des situations de stress, faire évoluer des comportements, accéder à des ressources nouvelles.

LA ZONE DE CONFORT

    Nous avons tous  un espace extérieur et intérieur bien à nous qui correspond à un environnement précis et bien défini par notre culture, nos croyances, nos habitudes. C'est dans cet espace, appelé « zone de confort » que nous évoluons au quotidien.
Inconfortable, parfois très perturbante, nous nous  accrochons quand même à cette zone parce que nous y sommes en terrain connu constitué de nos habitudes, de notre routine. 
    Nous pouvons ainsi agir de façon automatique, apporter invariablement les mêmes réponses aux évènements.  Familier !Rassurant !

    Mais parfois cela s'emballe et pour évoluer nous avons besoin d'élargir cette zone pour la rendre riche de nouvelles expériences, de nouveaux comportements plus adaptés.
Mais  l'inconnu fait peur c'est bien connu.  Que va t-il se passer si je vais voir ailleurs, si je fais autrement ? Si je lâche ma routine ? Que vont dire les autres ? Quel regard va t-on poser sur moi ?
    Alors il va falloir dépasser ces peurs, cette tension émotionnelle qui vous ramène en arrière. 
Et si vous réussissiez à vous lancer de nouveaux défis, à élargir vos connaissances et   booster votre créativité ? Réaliser votre rêve ?
Alors  travaillez sur la confiance en vous, prenez conscience de vos limites, fixez vous un but, et posez des jalons et des actes pour l'atteindre. 
La joie et la satisfaction d'avoir dépassé ses limites d'avoir créé de nouveaux horizons vous récompenseront des efforts fournis, des difficultés rencontrées sur le chemin de l'évolution.

Le cerveau a besoin de nouveaux apprentissages, de nouveaux horizons pour créer de  nouveaux comportements.